Caché dans son buisson, Cyrano sentait bon la lessive

« A partir de l’histoire de Taï-Marc Le Thanh et l’univers japonisant des illustrations de Rébecca Dautremer, la compagnie propose au jeune public de découvrir l’histoire de Cyrano » 

« Quand on a un gros nez, on peut aussi avoir une vie normale.Manger (sans trop de poivre), boire (avec une paille), dormir (sauf sur le ventre) et être amoureux (sans commentaires). Cyrano était amoureux.De sa cousine Roxanne. On lui avait dit que ce n’est pas très bien d’être amoureux de sa propre cousine, mais de toute façon, il n’osait pas le lui dire (à cause de son gros nez.)Cyrano était malheureux ». – Extrait du texte

Dans un environnement influencé par les dessins de Rébecca Dautremer, le spectacle trouvera sa forme dans un espace et une esthétique très recherchés. Entre jardin japonais, hautes herbes, lavandes et fleurs de pavot, la compagnie invite les plus jeunes à voyager dans un environnement naturel où les odeurs et les bruits dialogueront avec l’histoire. L’histoire sera racontée par trois comédiennes qui interpréteront grâce à un jeu de masque Cyrano, Christian et Roxane. Entre scène d’amour et scène de combats, elles se transformeront tantôt en homme tantôt en femme.

Un clic ici = les dates à venir pour ce spectacle

Ce qu’en dit la presse :

TELERAMA TTT
Tout en respectant la trame, le texte simple, riche et plein d’humour, est porté par trois comédiennes, parfois masquées, qui, de narratrices, se transforment en Cyrano, Roxanne ou Christian. Une superbe version à apprécier en famille. »

LA PROVENCE
Un vrai coup de cœur ! Ce grand classique est ici cuisiné à la sauce japonaise ! Tout est sublime. La scénographie est zen et maligne, les costumes sont raffinés et la précision des chorégraphies est empruntée aux arts martiaux. Les trois pétillantes comédiennes oscillent entre narration et jeu masqué pour interpréter les rôles du triangle amoureux. Avec humour et tendresse elles nous invitent à entrer dans leur univers. C’est beau, c’est frais. Petits et grands en ressortent apaisés et grandis ; de belles images plein les yeux.

LE FIGARO
Le titre est amusant mais ne rend pas compte de la beauté de ce spectacle

VIVANTMAG
Les trois comédiennes sont magnifiques. Elles font de ce spectacle un moment privilégié de grâce et de poésie

REG’ART
Quelle superbe version ! Toute empreinte de délicatesse, de beauté et de poésie, parsemée de pointes d’humour… Les adultes sont séduits et les jeunes enfants en nombre dans la salle véritablement captivés et émerveillés «La poésie restera lorsque toute humanité aura disparu »

EKLEKTIKA
Cyrano de Bergerac revu à la japonaise, se saisissant de tout ce que le théâtre asiatique a de plus délicat, c’est un exploit. Trois comédiennes virevoltantes content et jouent à elles seules quatre personnages du célèbre drame. L’humour du jeu n’enlève rien à la profondeur du texte. Les comédiennes sont étonnantes de talent et de fraîcheur.
C’est beau, émouvant et drôle. La mise en scène est ingénieuse, subtile. Elle ne laisse pas un moment de répit tout en laissant respirer chaque parole. Elle peint des tableaux asiatiques vivants dont l’élégance et la poésie restent en mémoire, bien après le spectacle. C’est une ovation méritée que les spectateurs font aux trois demoiselles.
Existe-t-il des catégories de Prix de théâtre où pourrait être distinguée une telle réussite ?

SUD OUEST
Le spectacle réussit à faire la symbiose de la version originale du Cyrano de Bergerac, et celle, japonisante et fleurie, du roman graphique de Taï-Marc Le Thanh et Rebecca Dautremer.

De la même compagnie

– Jeune public :  Cache-Lune, Histoire de

– Tout public : Parle à la poussière, Lulù, Opéra panique (rue)

Fiche Technique :

6p. en déplacement
Salle équipée
6 à 10 ans et famille
Technique moyenne
Jauge : 150p. (modulable suivant salle)
Durée : 1h
A partir de 5 ans et Tout public-Famille

Téléchargements :










Crédits photo : ©Guy Labadens


Version 3.3-©Chloé Habasque