Lulú… une jeune femme émouvante en recherche d’elle-même, à la fois combative, ironique, sarcastique, attachante et drôle…Lulú… ou l’histoire d’une fausse naïve du sud du Chili d’aujourd’hui. Elle raconte et se raconte,  sans fin, en un monologue désordonné, prise au piège de sa propre parole, sans logique apparente. La voilà partie en quête d’elle-même, prise entre la nostalgie de ses origines et l’angoisse de sa vie citadine, entre Cueca et Franck Sinatra, entre quechua et français, entre sa solitude et ses amours empoisonnées, entre cuisine et nausée, entre appel et détresse, entre sourires affichés et sanglots ravalés.

Lulú parle à l’intérieur d’un cercle, entourée des regards et cernée par des robots ménagers qui l’aident à confectionner l’abondance de plats nécessaires à calmer sa peur. Un univers électroménager, au bruit duquel elle mixe, hache, malaxe, devant nous, sa propre vie. Dans les bols et les bassines qui remplissent la scène, les restes s’accumulent : déchets culinaires et restes de vie inemployée l’envahissent, l’éclaboussent.Tout comme les appareils ménagers qui l’entourent, indispensables à son quotidien, elle semble survoltée, agitée de décharges électriques qui contiennent des fragments de vie, de passé, de rêves, d’histoires amusantes, chaotiques, saines, empoisonnantes…

« Ce théâtre étonnamment tonique, fait d’énergie de vivre et de désespérance, vibrant de nos tremblements et boitant de nos doutes, creusé de nos inconforts, témoigne de l’égarement de nos besoins de reconnaissance dans les forêts anonymes d’une modernité numérotée. Lulú, prénom en forme de répétition et de miroir, bégaiement et insistance, désigne un personnage et une oeuvre à la mesure de notre temps, pour entendre ses manques et ses excès. L’appel de détresse d’une femme en danger qui aspire au paradis perdu… » Jean-Marie Broucaret

Un clic ici = les dates à venir pour ce spectacle

De la même compagnie

– Jeune public :  Cyrano sentait bon la lessive, Cache-Lune,  Histoire de,

– Tout public : Opéra panique (rue)

Fiche Technique :

2 p. en déplacement
Tout lieu (public tri frontal)
A partir de 16 ans
Technique très légère
(+nettoyage après spectacle)
Jauge : 200 p.
Durée : 1h

Téléchargements :





Photos : © Guy Labadens