Et si j’offrais à ma grand-mère la vie qu’elle n’a pas vécue

Écriture, mise en scène et jeu : Stéphane Titelein ; Création son : Charlie Giezek ; Création lumière : Nicolas Faucheux ; Régie lumière : Vincent Thomas ; Régie générale : Charlie Giezek ; Collaboration artistique : Laurent Rogero ; Production : Ambre Declercq et Thomas Fontaine.

« Eckmühl est un phare breton Eckmühl est un quartier d’Oran en Algérie.
Deux lieux, une famille, la mienne.Une histoire, celle de ma grand-mère sortant de sa roulotte de bohémienne pour prendre un bateau puis un train puis un avion. La confession d’une grand mère à son petit fils et un monde de certitude qui vacille et s’effondre.
Une découverte. Celle d’un pays que j’ai parcouru trop brièvement, certes, mais suffisamment pour que Mouloud et Selim me marquent durablement.
Et comme un raccourci, mon aller-retour dans ce pays 75 ans après mon père.
Et comme un raccourci de l’histoire, l’évocation de cette odyssée familiale des années avant l’Aquarius.
Voici l’histoire que je raconte dans cette pièce. Le pas à pas de cette jeune fille dans cette France d’outre mer, sa rencontre avec mon grand père, la naissance de mon père. Leur arrivée, enfants tout deux, (un an et dix neuf ans à peine), en 1946 dans une France qui ne les attend pas. Et puis un immense télescopage de temps de lieux et d’histoires, entre le nord de la France, la Bretagne et Oran, sur trois-quarts de siècle, avec des migrants passés, présents et à venir, des migrants en pagaille. »

« En fait, les grains de sables sont des petits cons qui se coincent sous l’ongle, dans la poche, sous la dent, et qui te forceront à pas oublier »

 

Téléchargement :



©Kalimba